28/07/2005

Santé

Il se murmure que Sven Diaw, Président de la très prestigieuse Agence Mercepolienne pour l’étude des rumeurs et légendes urbaines a subi cet automne une intervention dans une clinique privée de notre cité visant à remplacer l’intégralité de son sang pour le débarasser de son addiction à l’héroïne.








17:16 Écrit par EPG | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Légende urbaine

Une légende urbaine circule depuis plusieurs années à Mercepolis. Celle-ci avance que le vrai pouvoir ne serait pas entre les mains des autorités officielles, que la démocratie ne serait que de façade et qu’un comité ultra-secret composé des 5 plus grandes fortunes de la ville (Hubert Sukhumvit, William Katzenberg, Sonny Rugadala, Tatiana N’Toman et Claude Kopacz)  dicterait toutes les décisions aux instances en place, simples marionettes du comité des 5.

 

La légende connaît plusieurs variantes :

-         Parfois le comité est dirigé par un certain ‘Monsieur M’ dont personne ne connaît le visage (la légende n’explique pas l’origine de l’autorité du fameux Monsieur M sur les puissants de Mercepolis)

-         Parfois c’est Hubert Sukhumvit lui-même qui serait à la tête de ce comité

-         Parfois le dirigeant du comité des 5 est nommé : Milo Bogüt, actionnaire de poids dans tous les grands groupes de Mercepolis (Après vérification, il semble que Milo Bogüt n’ait jamais investi dans le groupe Katzenberg)

 

Outre la confiscation du pouvoir au profit de leurs intérêts particuliers, le comité des 5 est accusé, comme dans toute bonne théorie de la conspiration, d’enlèvements et meurtres, de satanisme et autres ballets roses. Divers éléments probatoires soutiennent ces théories (points communs entre les logos, pentagramme formé sur la carte de la ville si l’on relie les sièges des 5 sociétés, synchronicités dans certaines décisions,…)


10:50 Écrit par EPG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/07/2005

Senior paradise

Né dans le district de Totono d’un père sans emploi et d’une mère ouvrière, Sonny Rugadala est l’archétype du self made man. Ce quinquagénaire est l’initiateur du projet Little Macao et surtout du « district bunker » de Tshepiso où se pressent les nantis du troisième âge. La population de ce district (de loin le moins peuplé de Mercepolis) est de 82.000 habitants. Il a été construit au début des années 80 par la société immobilière ‘Kalin Real Estate’. Toutes les maisons ont été vendues à prix d’or et toutes les facilités appartiennent à Kailin. Pour acquérir un bien immobilier à Tsephiso, il ne suffit pas de payer cash. Le candidat acquéreur doit avoir plus de 55 ans, souscrire toutes ses assurances à la Kailin IC, être parrainé par 2 citoyens résidents et payer une somme mensuelle visant à rémunérer la milice de Tsephiso. Le district est entouré d’un mur, bardé de cameras de surveillance et surveillé par 1.600 gardiens armés.

 

Les adversaires de Rugadala dénoncent de prétendues collusions maffieuses. A ce jour aucune preuve tangible n’est venue étayer ces allégations.







11:41 Écrit par EPG | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

25/07/2005

Activisme

Mercepolis a échappé jusqu’à présent au terrorisme islamiste mais la ville n’est pas pour autant épargnée par les attentats. Les Underground Greens sont une organisation clandestine créée en 1999 basée sur l'idée d'un communisme mondial émergeant du Tiers-Monde.

 

On leur prête pas moins de 200 hackings, sabotages, attentats de petite envergure et autres coups d’éclat en 5 ans. Les Underground greens s’attaquent en priorité aux intérêts des multinationales et aux « symboles de l’oppression » dont le monument de la police détruit en 2003 (photo).

 

Ils ont toujours veillé à ne pas faire de victimes.

 

Dans un communiqué laconique à la police, les underground greens ont annoncé que le 10 septembre serait 'Judgement Day'


10:55 Écrit par EPG | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

22/07/2005

Smog

A Mercepolis, on compte 5.8 millions d'automobiles, 27 000 bus et 192 000 taxis qui brûlent environ 18 millions de litres d'essence chaque jour, avec en plus, dans l'est de la ville, un important traffic aérien. Le trop haut niveau de pollution de Mercepolis empêche la photosynthèse, à cause de l'opacité atmosphérique. Mercepolis a le taux d'ozone le plus élevé de la planète, principale composante du "smog". L'ozone est un puissant polluant secondaire qui se forme quand les oxydes d'azote (NOx) et les hydrocarbonés imbrûlés, provenant des gaz d'échappement des véhicules, se mélangent avec l'oxygène sous l'action du soleil et d'un vent léger. De plus, beaucoup industries utilisent encore le plomb, le mercure, le cuivre, l'arsenic et d'autres métaux lourds décriés pour leur nocivité.

14:58 Écrit par EPG | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Divertissement

ATV lève le voile sur sa grille de rentrée. Parmi les nouveautés proposées par la chaine du divertissement, ‘High security’ constitue une émission de téléréalité d’un genre nouveau : 4 candidats seront incarcérés incognitos dans l’aile de la prison 2 de Mercepolis (district de Cabraï) réservée aux criminels dangereux. Détail d'importance : seuls le directeur de la prison et une poignée de gardiens sont au courant de l’aspect ludique de l’emprisonnement (l’essentiel de la captation se fera à l’aide des cameras de surveillance et la présence d’une équipe de tournage réduite sera justifiée par le tournage d’un reportage sur les QHS). Après 3 mois de captivité, les candidats seront libérés et un juré composé de VIP et d’anciens taulards élira le vainqueur qui remportera un appartement de 100 mètres carrés dans le très chic district de Badra.

 

Pour corser l’aventure, les candidats seront incarcérés avec l’infamante étiquette de ‘pointeur’ ce qui ne devrait pas faire une sinécure de leur séjour derrière les barreaux.

 

Cette émission illustre l’innovation constante d’ATV en matière de téléréalité.



10:31 Écrit par EPG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/07/2005

Edito

Extrait de l'editorial de Sebastian Matulaitis dans l'hebdomadaire Mercepolien 'Confrontations' (centre gauche)
 
"Mercepolis est fondamentalement multiculturelle. Mais l'origine géographique et ethnique est loin d'être le seul facteur de diversité. La différenciation sociale en est un autre. Il n'y a d'art de la gouvernance que parce que le rapport unité-diversité n'est pas un jeu à somme nulle. Parce que l'on peut produire à la fois plus d'unité et plus de diversité. C'est cela le défi central de Mercepolis aujourd'hui. Toutes les grandes villes sont des lieux de diversité. L'idée ancienne de communauté, du "nous" face à l'étranger vole en éclat. Les villes sont prises dans des réseaux mondiaux de solidarité et d'opposition. Mais la gouvernance urbaine, a du mal à reconnaître cette double nécessité de l'unité et de la diversité. Un habitant de Mercepolis me disait un jour : "si cela continue, dans vingt ans une moitié de la population sera rémunérée pour assurer la sécurité de l'autre moitié ". Manière imagée d'illustrer le défi d'une cohabitation explosive sur un même territoire de l'extrême richesse et de la pauvreté."

15:32 Écrit par EPG | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

18/07/2005

Faits divers

Le porte-parole de la police de Mercepolis l’a confirmé hier à l’occasion d’une conférence de presse : il y a bien un tueur en série en activité à Mercepolis. 6 corps de femmes ont été découverts lors des 3 derniers mois à divers endroits des districts d’Ang Tong et de Totono. Dans les 6 cas, la mort a été causée par strangulation.

 

Cette affaire n’est pas sans rappeler le cas Jonnhy Fratello, le ‘sweetheart killer’ qui déclencha une véritable psychose au début des années 80. Fruit d’une relation incestueuse, Jonnhy est né en 1953 et ne sortit pas de chez lui une seule fois durant les 6 premières années de sa vie. Régulièrement maltraité par sa mère, agée de 15 ans au moment de la naissance, Fratello n’a jamais connu la moindre marque d’affection mais voua toute sa vie un culte malsain à sa mère. 16 collégiennes de 14 à 17 ans tombèrent entre les mains du monstre. Toutes présentaient une ressemblance évidente avec la mère de Jonnhy Fratello, toutes furent étranglées avec des lacets de ballerines avant de subir de nombreuses mutilations post mortem.

 

L’affaire fit grand bruit y compris en dehors de frontières Mercepoliennes. C’est à l’occasion de cette affaire, dans un contexte de grande terreur que fut promulguée la loi renforçant considérablement les pouvoirs d’enquête et de coercition des milices et polices privées. Jonnhy Fratello fut abattu chez lui par des agents de la Kailin Security Agency. Morbide coincidence ( ?), Fratello tua et éventra sa mère quelques minutes avant sa mort.



10:27 Écrit par EPG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/07/2005

Wasteland

Hors déchets industriels, les citoyens de Mercepolis produisent 419 kilos d’ordures ménagères par habitant et par an soit un total de 6.583.328 tonnes pour l’ensemble de la ville. Les déchetteries de la ville fonctionnent à pleine capacité et en flux tendus. La situation est préoccupante. Un comité de salubrité vient d’être créé sous l’égide de Mahmood O’sullivan dont la priorité est de stopper l’extension de la décharge de Cabraï.


09:35 Écrit par EPG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/07/2005

Rejoyce

Le 10 septembre, Mercepolis fait la fête.

09:43 Écrit par EPG | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

08/07/2005

Pouvoir

Les gouverneurs de district sont élus tous les 4 ans au suffrage majoritaire à deux tours. Ils cooptent ensuite le Président Maire qui constitue la tête du pouvoir exécutif. 3 comités l’aident dans cette tâche ardue :

- Le comité de prospérité composé de 5 membres représentant les intérêts des grandes entreprises

- Le comité de sécurité composé de représentants éminents de la police et des milices privées

- Le conseil de l’exécutif composé d’experts en matières diverses (culture, urbanisme, transports,….)

 

Les membres du comité de prospérité et du comité de sécurité sont nommés par leurs pairs selon des règles propres à chacun des deux corps.

 

Le pouvoir législatif est l’apanage de l’assemblée des gouverneurs de district. Depuis 2002, le Président Maire de Mercepolis est Yan Li (photo).

 

10:08 Écrit par EPG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/07/2005

Vie des médias

Fleuron de Sukhumvit media, le tabloid 'The Sensation' est le plus gros tirage de la presse Mercepolienne (749.000 exemplaires imprimés)





17:07 Écrit par EPG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Faits divers

Quelques mois à peine après l’arrestation de Theodore Staniak, le ‘boucher de Kadlirim’, une nouvelle série de crimes dans les districts d’Ang Tong et de Totono inquiète les profileurs du Mercepolis Center for the Analysis of Violent Crimes. Les autorités restent très discrètes sur la nature des crimes et le nombre des victimes. Des sources officieuses parlent de cinq victimes en trois mois.



11:08 Écrit par EPG | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Skyway

L'ancien Président Maire de Mercepolis, Rodrigo Simuan, aujourd’hui décédé, est à l'origine du métro aérien qui repose sur des piliers de béton plantés au centre de plusieurs avenues de Mercepolis "pour survoler les embouteillages". Le projet nécessitera neuf années d'études et de travaux. Le Skyway est géré par le concessionnaire M.M.T.S. (Mercepolis Mass Transit System). Les deux lignes empruntent les grands axes routiers de la ville sur un parcours total actuel de 50 km et 35 stations dont deux de correspondance. Les titres de transport servent aussi de support publicitaire.

 

Le metro aérien n’échappe pas aux critiques. Le prix du billet jugé prohibitif (probablement pour décourager les gangs du sud de Mercepolis de remonter vers le haut de la ville), l’insécurité, les pannes fréquentes, le parcours tracé parfois en dépit du bon sens et la salubrité douteuse sont pointés du doigt par les usagers.



10:10 Écrit par EPG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/07/2005

Fortune

Hubert B. Sukhumvit est selon FORBES, avec une fortune personnelle estimée à 51 milliards de dollars, la première fortune mondiale, dépassant pour la première fois Bill Gates qui pourtant semblait indétronable.

 

L’ascension fulgurante de ce jeune homme de 34 ans à peine est due à une audacieuse stratégie de diversification. Héritier à 23 ans de la totalité des actions de la Bank of Mercepolis, Hubert B. Sukhumvit eut le flair d’investir massivement dans les médias tout d’abord et dans le secteur pharmaceutique ensuite. De coups de poker en coups de génie, Sukhumvit est aujourd’hui à la tête d’un géant de la bancassurance (Bank of Mercepolis), d’une banque privée (MTB), de 4 chaines de télévision (dont l’ultra populaire ATV), 7 quotidiens et autant d’hebdomadaires, de géants de la pharmacie tels que THB Pharmaceuticals, Kailin Genetics ou Mercepharma pour un chiffre d’affaires cumulé de 112,5 milliards de dollars, sans parler de prises de participations souvent majoritaires dans les secteurs des hautes technologies, de l’immobilier, du tabac, de l’agro-alimentaire et de l’énergie.

 

Son importance dans l’économie de Mercepolis est telle que son impunité est absolue. On pense bien entendu à l’étouffement du scandale des « nourissons de Kailin Genetics » où à l’affaire Khalil Smithee, mais aussi de l’extrême tolérance des autorités face aux méthodes expéditives des  20.000 policiers privés de la Sukhumvit Security Corporation. Le groupe Sukhumvit emploie plus de 117.000 personnes et selon David Seguros, professeur d’économie sociale à la Mercepolis Business school, plus de 850.000 emplois dépendent à Mercepolis, directement ou indirectement du groupe Sukhumvit. Il déplore « l’hyperdépendance » de l’économie Mercepolienne au groupe Sukhumvit.




09:40 Écrit par EPG | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

05/07/2005

Un mot de notre sponsor

Sun and FUN:
 
En cette belle journée d'été, oubliez la pression et le stress. Relaxez-vous loin de l'agitation de la ville. Le Mercepolis Water Park est une oasis de détente et de verdure en plein milieu du district de Yakeo. Pure enjoyment!
 
 





16:38 Écrit par EPG | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Bonne nouvelle

La plage de Kadlirim (photo) est très fréquentée en été mais en 2002, les autorités de Mercepolis ont été contraintes d'admettre que des déchets hautement radioactifs, lavés à grande eau afin de faire baisser leur taux de radioactivité, avaient été plongés dans la mer et qu'"au moins plusieurs centaines de milliers" de particules de plutonium et d'uranium, environ de la taille d'un grain de sable, avaient été libérés de la centrale de Kadlirim. La baignade a été interdite depuis.
 
Aujourd'hui, toutefois, les mesures de radioactivité effectuées sur la plage de Kadlirim indiquent un seuil de radioactivité qualifié "d'acceptable" (c'est à dire inférieur à 0,2 mrem/heure) par les experts de centre Mercepolien de la sécurité nucléaire. La baignade y est à nouveau autorisée pour la plus grande joie des petits et des grands. Il est malgré tout vivement conseillé de ne pas rester sur la plage plus de deux heures d'affilée.


10:02 Écrit par EPG | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

04/07/2005

Onia

Le très contrasté district d’Onia est une ile de 68,7 kilomètres carrés qui autrefois fut une base militaire. Onia est une véritable expérience sociale. Bien qu’officiellement district de Mercepolis, Onia jouit d’un statut particulier : 20.000 habitants y vivent en quasi autarcie dans un esprit libertaire et un environnement architectural très particulier. Les voitures y sont interdites et la drogue y est tolérée et la communauté fonctionne selon un système de démocratie directe. Il n’y a pas de loi écrite. Le district d’Onia a sa propre monnaie (le Sram) et le bouddhisme y est dominant.

 

En 1992, sous la pression des libéraux une partie de l’ile (19 km2 à l’est de l’ïle) a été vendue à des promoteurs immobiliers qui profitant de l’absence de contraintes légales y ont construit des casinos et des boites de nuit en pagaille. Ce quartier aujourd’hui connu sous le nom de ‘Little Macao’ est également le quartier chaud de Mercepolis. Les mafias ont avantageusement profité de l’absence de loi écrite du district d’Onia. Outre le jeu, la prostitution y est omniprésente et la communauté autogérée voit aujourd’hui sa pérénité menacée par les volontés d’extension de Little Macao.



10:57 Écrit par EPG | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

01/07/2005

Zones urbaines

Aujourd’hui la moitié des Terriens vivent dans des méga(lo)poles et, d’ici 2050, ils seront les deux tiers de la population mondiale. Tel est le bilan dressé par les spécialistes de l’urbanisation venus des 4 coins du monde lors du forum 'Habitat et attraction du champ urbain: Utopies et dystopies'. Notons à cette occasion que Mercepolis est selon les estimations les plus récentes, la onzième zone urbaine du monde en terme de nombres d'habitants, laissant loin derrière elle des aires urbaines telles que Le Caire, Manille, Buenos Aires, Londres et Shangai.








13:52 Écrit par EPG | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Riots

Rogdaï est le district qui se situe à l’est de la zone industrielle d’Aardaï. Ce véritable centre de pauvreté a toujours eu un niveau de chômage chroniquement élevé, Ses écoles ont toujours été en-dessous de la moyenne et les infrastructures de soins de santé sont rares et vétustes.

 

C’est une bavure policière qui fut à l’origine des émeutes de Rogdaï de 1985. Elles durèrent dix jours et la répression fut cruelle. 68 personnes (dont 22 policiers) furent tuées et on dénombra plus de 2000 blessés. Les dégâts matériels ont été sans précédents et tout le monde se souvient des scènes de pillages dont bon nombre de commerçants, non ou mal assurés, ne se sont pas relevés.

 

La situation de Rogdaï ne fit que s'aggraver durant les années suivant les émeutes. La désindustrialisation causa la fermeture des dizaines d’usines (notamment en construction navale), ce qui priva Rogdaï d'emplois industriels bien payés qui s'étaient ouverts aux travailleurs non qualifiés. En même temps, le trafic de drogue et les gangs avaient atteint des niveaux plus que critiques. Aujourd'hui Rogdaï est considéré comme le district le plus dangereux de Mercepolis. Les autorités de la cité semblent aujourd'hui avoir renoncé à juguler la crise.





10:41 Écrit par EPG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |