10/08/2005

Environnement

Le Mercepolis Post annonce dans son édition de jour une évolution soudaine, préoccupante et d'origine inconnue des taux de Mercure (hg) et de Cadmium (cd) dans l'eau du robinet de notre cité. Une enquête est ouverte.
 
Les citoyens présentant des maux de tête, problèmes reinaux ou réactions allergiques inhabituelles sont invités à consulter leur médecin au plus vite.

Le hasard veut que dans cette même édition,
Mahmood O'sullivan annonce la publication de son rapport sur la gestion des déchets pour la fin du mois d'août.




10:02 Écrit par EPG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.