12/08/2005

Festivités annuelles

Selon nos sources, la MPA aurait d’ores et déjà reçu un communiqué selon lequel l’organisation extrémiste Hadvi Hen Khepura compterait perturber sérieusement les festivités annuelles de Mercepolis le 10 septembre prochain.

Cette menace n’est pas à prendre à la légère quand on songe au raz-de-marée politique et à la psychose généralisée qui suivirent la vague meurtrière de 1999 (chacun garde en mémoire le sabotage du sous-marin nucléaire ‘Alyanarsk’ qui avait coûté la vie au 118 membres d’équipage ainsi que la prise d’otages du  Grand Théâtre qui s’était soldée par la perte de 114 citoyens).

Pour rappel :

Personne n’avait entendu parlé de Hadvi Hen Khepura jusqu’à ce 10 septembre 1995 où l’organisation avait revendiqué l’aspersion de la tribune d’honneur des festivités annuelles par un avion canadair chargé d’excréments humains. Le ton était donné.

D’autant que leurs revendications pour le moins facétieuses n’ont d’égal que le mauvais goût et la cruauté de leurs actions. Pour cette inauguration ils ne réclamaient rien moins que l’extermination immédiate de tous les caniches pesant plus de 120 livres.  Il faut bien avouer que malgré les efforts réels ou purement médiatiques des autorités les différentes enquêtes pataugent et aucun membre présumé n’a, à ce jour, été inquiété.

 

Certains soupçons s’étaient portés, à l’époque, sur l’écrivain Jérôme Konerak accusant celui-ci non seulement d’être l’une des têtes pensantes de Hadvi Hen Khepura (cf. ‘Le suaire de Badra’ roman dans lequel les actions et méthodes de « L’Ordre cosmique du Sentier sans retour » se rapprochent plus qu’étrangement de celles de Hadvi Hen Khepura) mais aussi et surtout d’en être le principal bailleur de fonds. Et même si le romancier fut finalement blanchi de tout soupçon au terme d’un procès-fleuve qui restera dans les annales judiciaires mercépoliennes pour ses innombrables reports d’audiences, récusations et autres vices de procédure, la réputation déjà sulfureuse de l’auteur n’en fut que confortée et celui-ci garde de nombreux détracteurs qui n’hésitent pas à relancer sporadiquement insinuations et rumeurs quant à ses affinités intellectuelles pour l’organisation.

21:42 Écrit par EPG | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

espèce protégée j'aurais quand-même voulu apporter cette précision : le caniche, de quelque format qu'il soit, reste une espèce protégée !! la femme de notre maire en a trois elle-même et moi aussi je tiens à mon chouchou
http://www.dogbreedinfo.com/toypoodle.htm

je veux dire : vos articles pourraient donner de mauvaises idées à certains de nos jeunes

à ce jour les gamins du quartier tiennent toujours en otage mon nain de jardin. dès que je les approche, ils l'embarquent dans un caddie pour aller faire des cascades dans les escaliers du parc du gouverneur et dans les buissons aux abords de parkings de grandes-surfaces, au nez de tout le monde !!

je ne tiens pas à être victime une deuxième fois de ce genre de sottises inspirées par le lavage de crâne médiatique mtv-esque auquel vous aussi semblez vouer un culte particulier dans vos pages

non non non

Dianna

Écrit par : Dianna K. | 14/08/2005

Juste une mise au point Chère Dianna,

il s'agit d'information, de rappels de faits qui scandent la vie tumultueuse de notre cité. S'il fallait passer sous silence tous les évènements qui "pourraient donner de mauvaises idées à certains de nos jeunes", nous craignons fort ne plus communiquer que l'horoscope et les mots croisés.
Bien à vous,

Écrit par : Le comité rédactionnel | 14/08/2005

Hadvien Kepourah est grand et Koûhâkill-Hariiv est son prophète!!!!!!

Écrit par : Rajiv Zohar | 18/08/2005

Les commentaires sont fermés.