01/09/2005

Polémique

Commentaire de Bong Karajan, par rapport à l'affaire "Clifford Mazarin".
 
"Je n'ai pas grand chose à dire à propos de ce Mazarin. Tout le monde sait comment ce type gère ses affaires. Tout le monde sait aussi qu'il vendrait sa mère pour trois couronnes. A l'époque, il a essayé de nous vendre son baratin et on l'a envoyé se faire f.... Peut-être qu'il ne l'a pas digéré... Quant à Van Vliet, je n'ai pas grand chose à ajouter. C'est qui déjà?"


00:23 Écrit par EPG | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Lettre ouverte Bong Karajan devrait se rappeler (avant de donner des leçons de rock'n'roll attitude) qu'il s'est compromis au milieu des années 90 dans la variété-zouk FM. Tout le monde se souvient de 'the square downstairs', si ce n'est Bong Karajan lui-même qui préfère l'oublier.

Écrit par : Chalompot Smithee | 01/09/2005

Message à la rédaction Je souhaiterais connaître les conditions dans lesquelles vous avez obtenu ce commentaire.

Merci d'avance

Écrit par : Gerard | 01/09/2005

En effet! Je me souviens de ce titre, et des paroles tellement rimbaldiennes qu'on chantait dessus!
"And don't forget,
When coming back to me,
To wrap yourself a bit
With the evening scent
And you'd come in
Through the window in the roof
And you'd tell me
Whispering very low
What is being told,
Sometimes,
In the square,
Downstairs"....

Mais bon, il faut un début à tout, et d'après ce que je sais de Karajan, c'était un peu sa période de vaches maigres...

Écrit par : Biloxi Papathanassiou | 01/09/2005

Gérard Le commentaire provient d'un interview accordé au magazine "Rifffzz"

Écrit par : Le comité de rédaction | 01/09/2005

Les commentaires sont fermés.