12/05/2006

Sur les traces du cri

Le célèbre tableau du peintre Edvard Munch est à Mercépolis.

 

Ce chapeau du Daily Observer n'a pas laissé la police de notre belle mégalopole insensible. Vers 10 heures ce matin un véhicule de la police s'est rendu aux bureaux de la rédaction du quotidien pour enquêter sur l'origine de cette information. Après 3 heures de perquisition et d'interrogatoire il semble que la police soit repartie plus au fait des rumeurs circulant. 

 

D'après nos sources  ce qui se serait dit est qu'un des indics du canard aurait laissé entendre que dans les conversations des docks les matelots lithuaniens laissaient entendre que le chef-d'oeuvre avait fait le voyage sur un porte container vers décembre et que celui-ci aurait livré le "rouleau" vers la fin février.  Destination ? Un magnat de l'agro-alimentaire ou du textile, enfin un type plein aux as.

 

La police ne semble pas donner beaucoup de crédit à cette superposition de possibles et de racontars, mais jamais trop prudente elle a fait imprimer en quadrichromie des affiches que consciencieusement tous les commissariats arborent.

 

SI les musées ne vous plaisent plus, essayez les commissariats c'est presque mieux, il y a du monde.

21:12 Écrit par EPG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.