18/05/2006

L’attaque de RogdaÏ

La presse a été reçue ce matin dans le hall du commissariat principal du M.P.D pour la tenue du point presse sur les attaques perpétrées contre la brigade antisecte.

 

Faisant face à un flot nourri de questions Hopper Nilfisk a, avant tout, voulu rappeler le travail quotidien « des hommes de la brigade antisecte. Cette section du M.P.D. dédiée à la lutte contre les mouvements sectaires et à la poursuite des leaders d’opinion, gurus ou autres guides coupable d’actes délictueux. » 

 

Le chef du M.P.D. a brièvement rappelé l’historique du service et ses hauts-faits depuis sa création en 1992 pour faire face à l’explosion des cultes millénaristes, des pratiques Voodoo, des cultes new-age et des bio-pensées. Selon les chiffres de l’administration chaque année plus de 300 millions de couronnes sont mises à disposition de ces organisations par leurs adeptes. En plus de ces dons, nombre ont des connexions avec le crime organisé et les trafics illicites et en tirent des profits substantiels. Hopper Nilfisk a évoqué l’attaque de Rogdaï comme étant « l’incident le plus tragique et le plus sanglant » depuis la création de cette brigade.

 

« Sur le terrain  l’enquête progresse et des certitudes commencent à poindre, certain éléments de preuve corroborent la thèse selon laquelle il s’agit bien d’une attaque religieuse » assure le haut fonctionnaire, qui se refuse à révéler la nature ou l’étendue des éléments permettant de telles déclarations. « Les corps parlent » s’est-il borné à répéter lorsque la question lui était posée. M. Nilfisk s’érige en faux contre ceux qui on tenté de tisser des liens avec les terribles soulèvements de Canaleta de l’hiver dernier, Le chef du M.P.D a écarté « l’hypothèse d’une motivation sociale ou ethnique à cette attaque mais penche plus pour des motifs religieux si tant est que cette barbarie puisse être autre chose que l’expression d’une bande de cinglés dont nous aurons la peau ! » S’est-il encore exclamé avant de conclure le point presse du jour.

02:37 Écrit par EPG | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

E.T. La Mercepolis Ooparts Church est considérée comme une secte. Elle se base sur la croyance que les très nombreux Ooparts découverts à Mercepolis sont la preuve d'une civilisation très avancée, disparue aujourd'hui et d'origine extra-terrestre. Ils prétendent que leur gourou Ron Bardot est le dernier descendant vivant des extra-terrestres et qu'il est capable de communiquer avec eux par télépathie.

On retrouve quelques adeptes assez célèbres dans les adhérents à cette croyance (citons Cassandra Theremin, Chalompot Smithee et Seldom Radditch)

Écrit par : Zappy Vanderweghe | 18/05/2006

Les commentaires sont fermés.