30/05/2006

Haute-couture et prophétie...

Approche du 6 juin 2006 oblige... L'heure est aux prophéties désastreuses en tous genres! Dans cette catégorie, la palme revient sans aucun doute au couturier gothique Tröma Von Molloy qui présentait hier soir sa collection automne-hiver devant un parterre de célébrités rassemblé dans un abattoir désaffecté de Lubava. Au programme, des collections au charme sépulcral, voire mortuaire, toutes en tulle noire, en à-plat écarlates, sur le thème audacieux de "Putréfaction et Résurrection"... et surtout, en fin de soirée, une conférence de presse houleuse au court de laquelle le couturier, autoproclamé devin, se fendait de quelques révélations sensationnelles sur l'avenir de Mercepolis.

"Je prédis, a-t-il déclaré pour clôturer la séance, la destruction prochaine de Mercepolis. Le 6 juin prochain, à 06 heures 06 du matin, la sonde spatiale "Mazinger VI" connaîtra une avarie qui précipitera son retour dans l'atmosphère. Elle s'écrasera ensuite sur Rogdaï où elle répandra un nuage radioactif qui annihilera toute vie à Mercepolis".

Si personne ne songe à prendre de telles élucubrations au sérieux, les commentaires vont bon train quant aux motivations du sulfureux couturier. Certains le soupçonnent d'accointance avec Los Ninos de Satanas, dont il relayerait les déclarations alarmistes afin de générer une panique générale à l'approche de la date fatidique. D'autres se bornent à voir dans ses propos une preuve supplémentaire des ravages de la lophophorine, dont Von Molloy serait grand consommateur depuis quelques années déjà.

Seul le Sensation, dans son édition de ce matin, consacrait sa première page à la conférence de presse, titrant "Mercepoliens tous morts bientôt... Les preuves s'accumulent".

Une question subsiste: le Sensation continuera-t-il à paraître lorsque tous ses lecteurs auront été anéantis par la catastrophe?

10:00 Écrit par EPG | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

FAIRE PASSER LE MESSAGE Nous éviterons le désastre si nous découpons tous le 6 juin de nos calendriers.

Écrit par : biglodion | 30/05/2006

Réforme Je suis d'accord avec l'intervenant précédent. Il suffirait à nos édiles de procéder à une réforme du calendrier et re re-réformer le calendrier une fois la date fatidique passée.

Écrit par : Xabi Protagoras | 30/05/2006

Les commentaires sont fermés.