03/06/2006

En direct du commissariat central

Mercépolis est sous haute tension en ce début de mois de juin et la psychose se concentre sur la date, oh combien redoutée, du 6 juin 2006. Il faut dire que tout concourt à cette psychose : les « visions » apocalyptiques du couturier Troma Von Molloy, l’eastern district strangler et Zorn Krivitz toujours dans la nature, les niños de Satanas introuvables depuis la terrifiante attaque de Rogdaï et la menace que les ninos font planer sur les maternités. Face à la crainte de potentiels kidnappings d’enfants nés le 6 juin, on ne compte plus les demandes de provocation d’accouchements avant la date fatidique.

C’est dans ce contexte qu’Hopper Nilfisk a annoncé lors du point presse du jour que des mesures de sécurité exceptionnelles seront prises ce jour là. L’action dissuasive de la police se concentrera sur les services de maternité des hôpitaux et les « zones sensibles » de la ville (17 quartiers ont été identifiés comme particulièrement susceptibles de s’embraser ce jour là).

Hopper Nilfisk se veut rassurant : « Le 6 juin 2006 est une date comme les autres. Je ne m’attends pas à rencontrer le diable ou son fils ce jour là » dit-il en souriant « mais quelques illuminés et autres gourous à la petite semaine pourraient se sentir pousser des ailes et ils trouveront le MPD sur leur chemin »

A bon entendeur…

20:21 Écrit par EPG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.