07/07/2006

Le Cri est bleu!!!!

On se souvient que la presse mercépolienne se faisait l'écho, il y a quelques semaines de cela, d'une rumeur selon laquelle le célèbre tableau d'Edvard Munch, "Le Cri", aurait été convoyé clandestinement en territoire mercépolien au profit d'un collectionneur peu scrupuleux.

Depuis ce matin, les faits sont avérés! En effet, ainsi que l'a annoncé le Comte Consuelo Santos-Des Esseintes, Président du Mercepolian Board of Art, le tableau a bel et bien été retrouvé et des démarches ont été entreprises pour le restituer à la Galerie Nationale d'Oslo où il avait été dérobé en février 1994. Les couleurs du tableau ont été modifiées par l'utilisation de procédés chimiques (il est désormais bleu et il se pourrait que la transformation soit irréversible) mais l'authenticité de l'oeuvre ne fait aucun doute.

Mais ce sont surtout les circonstances dans lesquelles les enquêteurs ont finalement remis la main sur le tableau qui laissent aujourd'hui perplexe. En effet, "Le Cri" est resté exposé aux regards de tous dans la plaine de jeu du Paco's Tacos d'Upper Mimesic pendant près de deux ans sans que personne ne songe qu'il puisse s'agir d'un original. On ne doit cet heureux dénouement qu'à la sagacité du collectionneur Ruben Maracana, client occasionnel du fast food. "J'ai été immédiatement intrigué par la richesse de la palette chromatique et l'indicible intensité du trait, a-t-il déclaré aux journalistes. J'ai deux passions dans la vie: l'expressionisme scandinave et les Tacos... C'est donc un extraordinaire concours de circonstance si j'ai pu identifier le tableau comme étant un original!".

Quant au manager du Paco's Tacos d'Upper Mimesic, il a été immédiatement placé en garde à vue mais relâché en fin de soirée. Il semble sûr à l'heure actuelle qu'il ne soit pas impliqué dans le vol et qu'il ait de toute bonne foi acheté le tableau avec un lot de posters sur un marché de Sarava. "J'ai jamais aimé cette croûte, a-t-il commenté lors de sa remise en liberté. C'est beaucoup trop bleu pour moi...".

Quant au Comte Santos Des Esseintes, il a déclaré: "Je me réjouis que nous puissions à nouveau inscrire cette oeuvre majeure au patrimoine de l'humanité. Même si, c'est vrai, il faudra un certain temps pour s'habituer à ce bleu...".

09:55 Écrit par EPG dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

En bleu c'est encore mieux!

Écrit par : Memphis Saragosse | 07/07/2006

Les commentaires sont fermés.