12/07/2006

Dangereux dérapages

Une fois encore, Udo Clusterfront, le Président à vie de l'Aryan Action Supremacy, fait la une de la presse mercépolienne suite à une série de déclarations xénophobes et haineuses vivement condamnées par l'ensemble de la classe politique.

Les fait se sont produits hier après-midi, à l'occasion d'un meeting organisé dans le cadre de l'Université d'été de l'A.A.S. A un journaliste qui lui demandait s'il se considérait comme raciste, Clusterfront a répondu par une violente diatribe contre la politique migratoire menée actuellement par le maire-Président, qu'il a qualifié de "suppôt islamo-judéo-bolchévique d'une invasion concertée, et ce dans le cadre d'une politique délibérée d'affaiblissement de la race." Il s'est ensuite livré à une succession de plaisanteries racistes pour achever son intervention par une déclaration qui lui vaut aujourd'hui d'être poursuivi en vertu de l'amendement Schneidermann:" Il est évident que les races ne sont pas égales. Il est évident que le mélange est le fléau de notre temps. Et il est évident qu'il convient d'y mettre bon ordre, par la force s'il le faut. Il s'agit aujourd'hui d'une question de légitime défense. Les sous-hommes ne vaincront pas".

Parmi les commentaires dans la presse mercépolienne aujourd'hui, citons l'activiste Tom Schneidermann, instigateur voici dix ans de l'amendement qui porte son nom et autorise les poursuites à l'encontre des auteurs de propos ou d'actes racistes: "Les propos de Clusterfront sont effarants. Mais ils ont le mérite de montrer le vrai visage de cet homme qui persiste à vouloir donner l'illusion de la respectabilité. Là, au moins, le masque tombe".

Du côté de l'A.A.S, l'heure est à la discrétion. Le directeur de campagne du parti, Metzger Stuppa, un ancien légionnaire plusieurs fois condamné pour coups et blessures, s'est contenté fustiger une "campagne de diabolisation qui n'a d'autre but que de cacher les véritables problèmes".  

Rappelons que selon les derniers sondages, Clusterfront est crédité dans certains districts de près de 30% des intentions de vote.

 

17:33 Écrit par EPG dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.